Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Guillaume de Nogaret 1260-1313

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Grand office de la couronne de France -> Grand office de la couronne de France. -> Les Chanceliers de France. -> Les Chanceliers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 759
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 09:41 (2013)    Sujet du message: Guillaume de Nogaret 1260-1313 Répondre en citant

Guillaume ou Guilhem de Nogaret (né vers 1260 à Saint-Félix de Lauragais - mort en Mars 1313 à Paris), il meurt à Paris.

C'est son fils cadet Guillaume II qui hérite de la Seigneurie de Manduel.
Juriste français, originaire du Languedoc, qui devint conseiller du roi de France Philippe IV le Bel, son Garde du Sceau, et fut à partir de 1306 le véritable maître d'œuvre de la politique royale.

On sait peu de choses sur la jeunesse de Guillaume de Nogaret, si ce n'est qu'il étudia le droit à l'université de Montpellier, et qu'il y devint professeur de droit romain en 1287.
Dans ces années, la carrière de Guillaume est alors celle de nombreux hommes de loi du Midi : elle se partage entre l'enseignement du droit, à Montpellier, et des activités de conseil juridique en faveur de divers « clients », tels l'évêque de Maguelonne, le roi de Majorque et le roi de France. Il s'entremit ainsi lors de l'achat par le roi de la part qu'avait dans la seigneurie de Montpellier l'évêque de Maguelonne.

En 1293, Nogaret entre au service du roi de France Philippe IV le Bel et devient juge-mage de la sénéchaussée de Beaucaire-Nîmes pendant deux ans, fonction à responsabilité, qui est plus que celle d'un juge au sens strict, dans l'une des sénéchaussées les plus importantes du royaume.

Nogaret « conseiller du roi » : la montée vers le pouvoir (1295-1303)

Engagé au service du roi à Paris à la fin de 1295, Nogaret agit jusque vers 1301-1302 en tant qu'enquêteur en Champagne et dans les provinces orientales du royaume. Il s'agrège dans le même temps à certaines institutions, le Parlement,­ où il siège à partir de 1298, et le Conseil du roi­ où sa présence est attestée dès 1300.
Nogaret fait, durant ces années, ses preuves : il effectue principalement des tâches de caractère administratif, dans lesquelles il agit en exécutant et n'a pas l'initiative.

Ses responsabilités s'accroissent à partir du tournant du siècle. En effet, il est désormais personnellement chargé de la conduite, d'un bout à l'autre, d'affaires d'importance (projet de pariage avec le roi de Majorque sur la ville de Montpellier, négociations relatives à l'acquisition par le roi de la justice de Figeac, rédaction d'une charte de franchises pour cette ville… ).

C'est de cette époque également que date sa participation aux affaires religieuses, en coulisses tout d'abord ­ lors des troubles religieux du Languedoc et du procès de Bernard Saisset,­ puis au grand jour quand, en mars 1303, il fait connaître par un célèbre discours les crimes de Boniface VIII. Le nom de Guillaume de Nogaret sera principalement lié à la querelle de Philippe le Bel avec le Pape Boniface VIII. En 1300, il fut envoyé en ambassade auprès du pape, dont il a laissé un compte-rendu pittoresque et hautement coloré.

Nogaret maître d'œuvre de la politique royale (1306-1313)

Le 21 juillet 1306, une ordonnance royale, préparée par ses soins, tenue secrète jusqu'au bout, déclenche l'arrestation, l'incarcération, puis la spoliation totale et l'expulsion des Juifs de France. Il veille en personne à la confiscation des biens Juifs et recouvre contre leur débiteurs, à leur place et à son profit personnel, les créances qu'ils détenaient sur des tiers. Les juifs erreront en France vers d'éventuelles terres d'accueil, livrés aux pillards, nombreux en mourront.

En septembre 1307, quelques jours après l'émission par la chancellerie royale de l'ordre d'arrestation des Templiers (qu'il a probablement rédigé en personne), Nogaret obtient le poste de Garde du Sceau, où il succède à Pierre de Belleperche.Il prépare en secret l'arrestation des Templiers, la destruction du Temple et la confiscation des biens.

La suppression de l'Ordre du Temple
Dans ce cadre, il lance une campagne de diffamation pour préparer l'opinion. Le vendredi 13 octobre 1307 (l'opinion gardera en suspicion le vendredi 13), à l'aube, à l'office des Laudes, il fait arrêter, emprisonner, torturer les Templiers. Puis il orchestre leurs procès en joignant dépositions faites sous d'épouvantables tortures, faux témoignages, stipendiés, parfois grotesques.

Le 27 avril 1311, Guillaume de Nogaret obtint de Clément V l'absolution pour les protagonistes du conflit avec Boniface VIII, que Benoît XI lui avait refusée. Il devait en échange, à titre de repentance, s'engager à partir pour la prochaine croisade, et se rendre dans un certain nombre de lieux de pèlerinage en France et en Espagne, mais il ne le fit jamais.

Il est mort en 1313 rendant ainsi anachronique la malédiction qu'aurait prononcée sur le bûcher, selon Maurice Druon, le maître de l'Ordre du Temple, Jacques de Molay: « Avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu ... » puisque Jacques de Molay fut brûlé en 1314.
À ce sujet, il doit être noté que Jacques de Molay, grand maitre de l'ordre, a été emprisonné et tourmenté pendant 7 ans de malheur (d'où l'expression restée aujourd'hui). Il révoque ses aveux obtenus sous la contrainte et est brûlé vif comme tous ses frères avant lui le 18 mars 1314. Mais peut-être y a-t-il eu erreur sur le nom de Guillaume, car Guillaume Humbert (aussi appelé Guillaume de Paris), dominicain nommé Grand inquisiteur de France, et confesseur du roi de 1305 à 1314, qui instruisit avec Guillaume de Nogaret le procès des Templiers de 1307 à 1314, fut présent et l'on perd sa trace en 1314 (rumeurs d'assassinat).

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Fév - 09:41 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cathy
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 6 594
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mer 6 Fév - 14:52 (2013)    Sujet du message: Guillaume de Nogaret 1260-1313 Répondre en citant

Le damné qui influença mal le roi de France.
_________________
" Montjoie Saint Denis "


Revenir en haut
Le Téméraire
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 3 025
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Sam 9 Fév - 15:57 (2013)    Sujet du message: Guillaume de Nogaret 1260-1313 Répondre en citant

Je n'aime pas du tout ce personnage du seul fait d'avoir contribué à la condamnation des Templiers.
_________________
« L'adversité rend sage. »


Revenir en haut
henryk
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2013
Messages: 68
Localisation: Velay

MessagePosté le: Ven 21 Mar - 21:53 (2014)    Sujet du message: Guillaume de Nogaret 1260-1313 Répondre en citant

Ne surestimez pas les Templiers. Ils possédaient un quart de la France, étaient banquiers, travaillaient hors taxe,... dans une bonne partie de l'Europe. Certains d'entre eux si une partie est allé chez les chevaliers de St Jean, d'autres ont fini dans les cathares.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:51 (2018)    Sujet du message: Guillaume de Nogaret 1260-1313

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Grand office de la couronne de France -> Grand office de la couronne de France. -> Les Chanceliers de France. -> Les Chanceliers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS