Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La bataille de Courtrai 1302

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Batailles dans le Royaume de France -> Les Batailles dans le royaume de France. -> Batailles du XIè au XVIè siècles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 759
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Ven 8 Juin - 10:09 (2012)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant



La bataille de Courtrai, connue sous le nom de bataille des éperons d'or,
opposa l'armée du roi Philippe IV de France aux milices communales flamandes avec l'appui de milices venant de Namur et de Zélande le 11 juillet 1302, près de Courtrai.


La ville de Courtrai est prise par Gui de Namur (fils du comte de Flandre) dans les premiers jours de juillet et la garnison française se réfugie dans le château.
Entretemps le roi Philippe le Bel a levé une armée à la tête de laquelle se trouve le comte Robert d'Artois .

Guillaume de Juliers (petit-fils du comte de Flandre et archidiacre de Liège), rejoint alors ses oncles Gui de Namur et Jean de Namur au siège de Courtrai.

Le 8 juillet 1302, les deux armées se font face. Les forces en présence sont déséquilibrées. Les troupes flamandes, les « Klauwaerts » sont composées de 20 000 combattants des hommes à pied munis du goedendag, lourde lance hérissée d'une pointe métallique. Ils sont assistés de façon importante des milices namuroises des frères de Namur et liégeoises de Guillaume de Juliers, ainsi que de milices du Brabant, de Zélande et des Anglais.
Les troupes sont confiées au commandement de Pieter de Coninck, Gui de Namur et Guillaume de Juliers. Ils prennent position sur un plateau bordé par la Lys d'une part et des marécages d'autre part, le long d'un fossé en demi-lune. Derrière eux se trouvent les murailles du château de Courtrai.
Les troupes françaises composée des chevaliers français de Robert d'Artois et de mercenaires environ 50 000 hommes s'amassent dans la plaine de Groeninghe.
Cette armée est constituée d'archers italiens, de fantassins et de chevaliers. Elle se partage en trois corps, l'un commandé par le connétable Raoul de Nesles
, l'autre par Robert d'Artois et le dernier par le Comte de Saint-Pol.
Le comte Robert d'Artois, sûr de la victoire, rejette la suggestion de contourner l'armée flamande.

Le 11 juillet au matin, les archers italiens entament les hostilités avec un certain succès.
Après un échange de flèches et de carreaux d'arbalètes, les Français font avancer leurs fantassins jusqu'au fossé. Les chevaliers français, impatients de récolter les fruits d'une victoire qu'ils jugent facile, s'élancent et dans la précipitation s'embourbent dans les marécages et n'ont plus d'espace pour manœuvrer. Le corps d'armée de Raoul de Nesles puis celui de Robert d'Artois s'engouffrent dans ce piège.
Les chevaliers trop lourdement armés ne peuvent s'extirper du bourbier. Le fossé en arc de cercle les empêche de contourner l'obstacle. L'arrière-garde, commandée par le comte de Saint-Pol, décide alors de rebrousser chemin.

Les combattants flamands et leurs alliés, peu au fait des us et coutumes de la guerre, massacrent les chevaliers à terre sans chercher à faire de prisonnier. Périssent ainsi dans la bataille un grand nombre de chevaliers français dont le comte Robert d'Artois, le comte de Nesles, le comte Jean d'Aumale
et le négociateur Pierre Flote.
Les troupes victorieuses ramènent comme trophées les éperons d'or de tous les chevaliers tombés dans la bataille. Ces trophées orneront l'église Notre-Dame de Courtrai avant d'être récupérés par la France et installés à Dijon.

Pour les Flamands, cette victoire sonne le début de leur indépendance et du sentiment national. Gui de Dampierre est bientôt de retour à la tête de son comté et organise le mouvement de libération qui gagne plusieurs grandes villes de Flandre.

Le roi Philippe le Bel sort très affaibli par cette défaite. D'une part, il y a perdu une grande partie de sa chevalerie, ses deux maréchaux de France (Simon de Melun et Guy Ier de Clermont de Nesle), d'autre part il y a perdu du prestige.
Financièrement, il est contraint de lever des impôts pour reconstituer une armée. Il gardera par la suite une grande méfiance vis-à-vis de la capacité de résistance des troupes flamandes.
Deux ans plus tard, il prendra néanmoins sa revanche à la bataille de Mons-en-Pévèle (18 août 1304). La sagesse lui fera alors préférer une paix négociée, mais tout à son avantage, et la Flandre retournera, après cette revanche, de nouveau sous l'autorité royale.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 8 Juin - 10:09 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 757
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 8 Juin - 19:23 (2012)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

 


Revenir en haut
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 759
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 09:20 (2012)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

Magnifique contribution Chevalier du Temple Merci. :ch
_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 757
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 12:34 (2015)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

Nous pouvons voir sur cette illustration comment un milicien attaque avec son arme un (Goedendag) Robert II comte d'Artois...




Dernière édition par chevalier du Temple le Mar 31 Oct - 10:17 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 759
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 12:48 (2015)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

Merci Chevalier pour cette belle représentation de Robert II d'Artois qui fût tué lors de cette bataille mémorable.
_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 757
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 13:02 (2015)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

Très dure à trouver des illustrations aussi parfaite Messire Jean-Pierre. 


 


Revenir en haut
Le Téméraire
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 3 025
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Sam 21 Fév - 14:26 (2015)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

Magnifique Chevalier du temple vos illustrations, je me doute qu'il est difficile de trouver ces scènes en tous cas je n'en ai jamais d'aussi intéressantes.
_________________
« L'adversité rend sage. »


Revenir en haut
Cathy
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 6 594
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 16:27 (2015)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

Belle illustration Chevalier du Temple, merci à vous.
_________________
" Montjoie Saint Denis "


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 757
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Sam 21 Nov - 17:23 (2015)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302 Répondre en citant

( Bataille )



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:58 (2018)    Sujet du message: La bataille de Courtrai 1302

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Batailles dans le Royaume de France -> Les Batailles dans le royaume de France. -> Batailles du XIè au XVIè siècles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS