Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bataille de Cassel 1328

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Batailles dans le Royaume de France -> Les Batailles dans le royaume de France. -> Batailles du XIè au XVIè siècles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 756
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Lun 11 Juin - 09:18 (2012)    Sujet du message: Bataille de Cassel 1328 Répondre en citant

La bataille de Cassel s'est déroulée le 23 août 1328 à proximité de la ville de Cassel dans le nord de la France entre l'armée du roi de France Philippe VI de Valois et les milices flamandes menées par Nicolaas Zannekin.

Philippe VI, après son sacre à Reims, dans le but de tenter de consolider son autorité, décide de partir en guerre contre les Flamands révoltés (bourgeois de Bruges, artisans et paysans du Franc de Bruges, :ch artisans et ouvriers de Courtrai), insurgés contre leur seigneur, le comte de Flandre Louis de Nevers.

Les Flamands, qui vivaient dans le souvenir de la bataille des Éperons d'Or supportaient mal le maintien archaïque des droits seigneuriaux exercés par les chevaliers flamands, pour la plupart ralliés au roi de France, à l'exemple du comte.

Les barons de France qui avaient offert à Philippe de Valois la couronne se montrent réticents à se lancer dans cette aventure.

En 1328, le comte de Flandre profita de l'hommage qu'il rendait à son nouveau seigneur Philippe VI pour lui demander de l'aide. Il le relance lors de la cérémonie du sacre de Philippe VI en juin.
Philippe y voit l'occasion de renforcer sa légitimité en restaurant l'ordre social bafoué sur le champ. On profite du fait que l'ensemble des barons se retrouve à Reims pour le sacre. Philippe veut marcher tout de suite contre les Flamands. Il convoque l'ost à Arras pour le mois de juillet 1328 et va prendre l'oriflamme à Saint-Denis.
Gand attaque Bruges immobilisant pour la défense de la ville une bonne partie des forces de l'insurrection. Comptant forcer l'ennemi à le combattre en rase campagne et en terrain favorable à sa cavalerie, le roi confie aux maréchaux l'organisation d'une chevauchée qui pille et ravage la Flandre occidentale jusqu'aux portes de Bruges.
Pendant ce temps, le gros de l'armée marche sur Cassel. La rencontre s'y fait le 23 août 1328.
Les insurgés sont retranchés sur le mont Cassel, une butte haute de 157 mètres. Ils voient de là leurs villages brûler et l'armée française qui se déploie.
La "bataille" du roi compte 29 bannières, celle du comte d'Artois 22. Le souvenir de la bataille de Courtrai, où en 1302 les piquiers flamands ont mis en pièces la chevalerie Française, est toujours présent, et l'époque est marquée par la prééminence de la défense sur l'attaque.
Philippe VI en est parfaitement conscient et se garde bien de faire charger sa cavalerie sans réfléchir. Nicolaas Zannekin est le chef des insurgés. C'est un petit propriétaire foncier qui veut jouer au chevalier. Il envoie des messagers pour proposer au roi de fixer "jour de bataille" mais on leur répond par le mépris, considérant qu'ils étaient "gens sans chef" tout justes bons à rosser. Sans considération pour cet adversaire de basse classe sociale, les chevaliers du roi délacent leurs armures et prennent leurs aises dans leur campement. Les insurgés ne l'entendant pas de cette oreille attaquent à l'improviste, surprenant en pleine sieste l'infanterie laquelle ne doit son salut que dans la fuite. On retrouvera l'infanterie à peu près groupée le lendemain à Saint-Omer.

L'alerte est donnée et le roi et ses chevaliers se ressaisissent vite. Le roi, en robe bleue brodée de fleurs de lys d'or et seulement coiffé d'un chapeau de cuir, regroupe sa chevalerie et lance la contre attaque dans le plus pur esprit chevaleresque payant de sa personne à la tête de ses troupes.
Les chevaliers avaient perdu l'habitude de voir le roi s'exposer ainsi, ceci depuis la mort de Saint-Louis sous les muraille de Tunis. Son cri de ralliement : « qui m'aime me suive » est resté célèbre.
La contre-attaque française contraint les insurgés à se former en cercle, coude à coude, ce qui leur interdit tout repli.
À bout portant les arcs sont peu efficaces et c'est un vrai carnage. Menés par le comte de Hainaut, les chevaliers du roi entament une charge tournante autour du cercle faisant voler les têtes au bout de leurs longues épées. Il n'y a pas un survivant parmi les insurgés.

L'armée royale incendie Cassel. Ypres se soumet et Bruges suit. Louis de Nevers reprend le contrôle du comté dans le sang des exécutions capitales et Philippe VI en retire tout le prestige d'un roi chevalier.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Juin - 09:18 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 757
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 16:48 (2012)    Sujet du message: Bataille de Cassel 1328 Répondre en citant

Messire Jean-Pierre... :ok:

Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 757
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 8 Fév - 11:13 (2013)    Sujet du message: Bataille de Cassel 1328 Répondre en citant

Philippe VI de Valois, est aux prises avec les Flamands qui sont parvenus à s’introduire par surprise dans son camp. Tandis qu’il lutte avec vaillance pour leur échapper, les chevaliers français parviennent in extremis à se frayer un passage jusqu’à lui et lui éviter de tomber entre leurs mains.

Le tableau montre cette mêlée dramatique. Cependant, au contraire des sources qui précisent que le roi n'avait pas eu le temps de revêtir son armure, il est montré ici en armure et casqué, vêtu en outre d'une tunique fleurdelisée qui permet de l'identifier.

 


Le choix de ce tableau n’est pas innocent. L’œuvre illustre la présence au combat du chef de la nouvelle dynastie royale, redevable de sa couronne à l’approbation du royaume.
Il manifeste aussi le lien étroit qui unit le souverain à sa chevalerie, à laquelle, dans certaines situations, il est redevable de la liberté ou de la vie.


Revenir en haut
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 756
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Ven 8 Fév - 11:48 (2013)    Sujet du message: Bataille de Cassel 1328 Répondre en citant

Bien jolie peinture Chevalier du temple. :roi
_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 757
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 8 Fév - 13:06 (2013)    Sujet du message: Bataille de Cassel 1328 Répondre en citant

Oui en effet très jolie peinture Messire Jean Pierre...

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:40 (2018)    Sujet du message: Bataille de Cassel 1328

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Batailles dans le Royaume de France -> Les Batailles dans le royaume de France. -> Batailles du XIè au XVIè siècles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS