Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Patriarcat œcuménique.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> La Maison Dieu. -> Les Églises des sept conciles . -> L' Église orthodoxe. -> Les Églises apostoliques. -> Le Patriarcat œcuménique de Constantinople.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cathy
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 6 594
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 22:00 (2015)    Sujet du message: Patriarcat œcuménique. Répondre en citant



Le patriarcat œcuménique de Constantinople est la première juridiction autocéphale de l'Église orthodoxe.

Cette situation est liée au statut de capitale de l'Empire romain d'Orient dont jouissait autrefois Constantinople, l'actuelle Istanbul. Le patriarcat est un titre et une fonction de présidence attachée à un siège épiscopal, l'archevêché orthodoxe de Constantinople.
Les orthodoxes considèrent que le patriarche de Constantinople n'a qu'une prééminence honorifique sur les autres Églises autocéphales orthodoxes, comme les papes d'avant le schisme de 1054. Sa titulature complète est « archevêque de Constantinople, nouvelle Rome et patriarche œcuménique », avec résidence au Phanar (en turc : Fener), ancien quartier grec d'Istanbul. Le titulaire actuel est Bartholomée Ier1 depuis le 2 novembre 1991).
Le patriarcat œcuménique de Constantinople est également connu sous d'autres noms :
. Église orthodoxe grecque de Constantinople (dénomination surtout usitée par les catholiques) ;
. Église romaine de Constantinople (dénomination surtout usitée par les autres orthodoxes, en référence à l'Empire romain d'orient dont le nom officiel était« Romania ».

_________________
" Montjoie Saint Denis "


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Déc - 22:00 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cathy
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 6 594
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 22:07 (2015)    Sujet du message: Patriarcat œcuménique. Répondre en citant



Au contraire des quatre autres sièges patriarcaux de la Pentarchie (Jérusalem, Rome, Antioche et Alexandrie) le siège de Constantinople n'est pas apostolique, bien que la tradition lui attribue une fondation par André. Cependant, à la suite de la refondation de la ville comme « Nouvelle Rome » par Constantin, le premier concile de Constantinople, en 381, lui reconnaît une « prééminence d'honneur après l'évêque de Rome, car Constantinople est la Nouvelle Rome ».
Cette décision est confirmée dans le canon 28 du concile de Chalcédoine en 451, mais avant même cette époque, les patriarches de Constantinople prirent le titre de « patriarche œcuménique », sans préciser ce que cela recouvre précisément en termes de juridiction. Les papes Léon Ier et Grégoire Ier, revendiquant pour leur siège la juridiction sur l'ensemble des Églises, refusèrent de cautionner cet usage.

Le maintien de la partie orientale de l'Empire romain fait que le patriarche resta sous la tutelle du pouvoir impérial, dans un système de partage des pouvoirs qui a pu varier avec les époques. L'accusation de césaropapisme, souvent formulée par les Occidentaux, est infondée car aucun empereur d'Orient n'a réussi à imposer à l'Église la moindre décision doctrinale, et ce n'est pas faute d'avoir essayé de le faire.
Plus encore que le schisme de 1054, c'est la chute de Constantinople, d'abord aux mains des Croisés en 1204, puis des Turcs en 1453, qui affaiblit considérablement l'autorité du patriarche, encore diminuée ensuite par l'érection de Moscou en patriarcat autocéphale en 1589, puis par la multiplication des Églises orthodoxes nationales (autocéphalie) pendant le XIXe siècle.

Cependant, les sultans de l'Empire ottoman lui accordaient encore une certaine autorité sur les chrétiens orthodoxes de l'empire, dans le cadre du système des milliyets.
En 1923, avec la République turque, le système des milliyets étant aboli, cette fonction cessa complètement, et les autorités turques mirent en place une Église orthodoxe turque, non canonique.

Sur le territoire turc, seule l'Église orthodoxe turque, non canonique, est reconnue par les autorités en dehors de l'archevêché de Constantinople lui-même et de ses quatre métropoles de Dercon, de Chalcédoine, des îles des Princes (îles Kızıl en mer de Marmara) et des îles d'Imbros et Ténédos en mer Égée, qui ne représentent pas plus de 9 000 fidèles.
En Grèce en revanche, le patriarcat de Constantinople conserve son autorité sur les territoires ottomans jusqu'en 1913 (nord du pays, îles de l'Égée et Crète) ou italiens jusqu'en 1946 (Dodécanèse). Cela représente des dizaines de milliers de paroisses et 3,1 millions de fidèles : c'est sa principale source de revenus.

_________________
" Montjoie Saint Denis "


Revenir en haut
Cathy
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 6 594
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim 6 Déc - 22:14 (2015)    Sujet du message: Patriarcat œcuménique. Répondre en citant



L'Église de Constantinople ou Église byzantine fut une des premières Églises chrétiennes et une des composantes de la Pentarchie.


Selon la tradition, en fait une légende née au VIIe siècle1, le premier évêque de la ville aurait été consacré par l'apôtre André.
À la suite du déplacement, en 330, de la capitale de l'Empire romain de Rome à Byzance, rebaptisée Constantinople, la Deuxième Rome.
L'évêque de la ville, jusque-là suffragant de l'archevêque d'Héraclée, fut rapidement élevé au rang de patriarche3, aux côtés des évêques de Rome, d'Alexandrie et d'Antioche. Lors du premier concile de Constantinople de 381, il obtint la prééminence d'honneur après celui de Rome.

Après le schisme de 1054, qui marque la séparation de l'Église de Rome, elle occupe une place prépondérante parmi les quatre membres restants de la Pentarchie.
Après la Quatrième croisade, l'Église catholique romaine organisa une éphémère Église latine de Constantinople ; pendant ce temps, le Patriarcat de Constantinople résida provisoirement à Nicée, jusqu'en 1261.

_________________
" Montjoie Saint Denis "


Revenir en haut
Le Téméraire
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 3 025
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 12:59 (2015)    Sujet du message: Patriarcat œcuménique. Répondre en citant

:roi
_________________
« L'adversité rend sage. »


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:58 (2018)    Sujet du message: Patriarcat œcuménique.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> La Maison Dieu. -> Les Églises des sept conciles . -> L' Église orthodoxe. -> Les Églises apostoliques. -> Le Patriarcat œcuménique de Constantinople. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS