Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Photios Ier de Constantinople.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> La Maison Dieu. -> Les Églises des sept conciles . -> L' Église orthodoxe. -> Les Églises apostoliques. -> Le Patriarcat œcuménique de Constantinople.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cathy
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 6 594
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim 31 Juil - 19:49 (2016)    Sujet du message: Photios Ier de Constantinople. Répondre en citant



Photios ou Photius Ier de Constantinople, né vers 820, mort le 6 février 891,
érudit et homme d'État byzantin, fut patriarche de Constantinople de décembre 858 à novembre 867,
puis du 26 octobre 877 au 29 septembre 886.

L’Église orthodoxe le compte au moins depuis la fin du Xe siècle parmi les saints et les Pères de l'Église : le Synaxaire de Constantinople mentionne sa fête à la date du 6 février.
Les Latins l'ont longtemps décrit comme le principal responsable du schisme du IXe siècle.

_________________
" Montjoie Saint Denis "


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Juil - 19:49 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cathy
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2012
Messages: 6 594
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Dim 31 Juil - 19:54 (2016)    Sujet du message: Photios Ier de Constantinople. Répondre en citant

Il appartenait à une famille noble de la capitale, proche du palais : le patriarche Taraise (784-806) était son grand-oncle du côté paternel ; son père Serge avait la dignité de spathaire ; sa mère s'appelait Irène. Il avait quatre frères : Serge et Constantin devinrent tous deux protospathaires, et Serge épousa une sœur de l'impératrice Théodora ; Taraise (destinaire de la Bibliothèque) fut patrice ; le plus jeune s'appelait Théodore.
Son père, défenseur du culte des images, fut destitué et exilé sous le règne de Théophile ; c'est sans doute le « Serge le Confesseur » dont parle le codex 67 de la Bibliothèque, auteur d'une Histoire qui racontait les huit premières années du règne de Michel II (820-828), et revenait ensuite sur celui de Constantin V (741-775).

Photius fut certainement instruit à Constantinople et acquit très jeune une vaste culture : dans sa Vie d'Ignace (hostile à Photius), Nicétas de Paphlagonie dit qu'il connaissait toutes les disciplines, grammaire et métrique, rhétorique et philosophie, médecine et presque toutes les autres sciences profanes, et qu'il l'emportait sur tous les autres savants de son temps, rivalisant même avec les anciens. Photius ne mentionne aucun de ses maîtres : sans doute parce qu'il se considérait comme essentiellement autodidacte, et aussi parce qu'ils devaient tous être iconoclastes. Léon le Mathématicien en fit certainement partie.

Il prodigua très tôt un enseignement, comme en témoigne la Vie de Constantin le Philosophe : « Constantin étudia Homère et la géométrie, et, avec Léon et Photius, la dialectique et les autres disciplines philosophiques ». Dans la lettre-préface de la Bibliothèque (écrite sans doute en 855), il évoque des séances de lecture et de commentaire de textes qu'il organisait pour des disciples et amis (dont son frère Taraise), à partir d'anciens manuscrits découverts dans des bibliothèques de la capitale et qu'apparemment on ne lisait plus guère. Léon le Mathématicien, lui rendant hommage dans une épigramme, et reconnaissant sa dette, l'appelle « professeur d'un vieillard », mot emprunté à Platon.
C'est dans ces années de jeunesse qu'il composa son Lexique .

Vers 850, il fut nommé prôtoasèkrètis, c'est-à-dire chef de la chancellerie impériale, avec le rang nobiliaire de protospathaire. Cette promotion était liée en partie au mariage de son frère Serge avec Irène, la plus jeune sœur de l'impératrice-régente Théodora et de Bardas.
En 855, il fut désigné pour participer à une ambassade auprès du calife de Bagdad, Jafar al-Mutawakkil, qui avait pour but de négocier un échange de prisonniers. L'ambassade partit probablement peu avant le meurtre du premier ministre Théoctiste (20 novembre 855), l'échange eut lieu en février 856, et les diplomates étaient de retour en avril, le mois suivant la déchéance de Théodora, le pouvoir étant désormais exercé par Bardas.

_________________
" Montjoie Saint Denis "


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 6 323
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 06:17 (2016)    Sujet du message: Photios Ier de Constantinople. Répondre en citant


_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:29 (2018)    Sujet du message: Photios Ier de Constantinople.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> La Maison Dieu. -> Les Églises des sept conciles . -> L' Église orthodoxe. -> Les Églises apostoliques. -> Le Patriarcat œcuménique de Constantinople. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS