Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’abbaye de Lérins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> Le Royaume spirituel. -> Les abbayes cistercienne.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 20:49 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



L’abbaye de Lérins est une abbaye médiévale située en Provence, dans le sud de la France, et implantée sur l'île Saint-Honorat dans les îles de Lérins, face à Cannes dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le premier monastère est fondé par Honorat d'Arles, vers 400-410. Les bâtiments actuels ont été construits entre les XIe et XIVe siècles, puis au XIXe. L'abbaye fut longtemps clunisienne ; le monastère abrite aujourd'hui une communauté de moines cisterciens de la Congrégation cistercienne de l'Immaculée Conception.

L'île, connue par les Romains sous le nom de « Lerina », est inhabitée et infestée de serpents. Honorat d'Arles accompagné de l'ermite saint Caprais de Lérins y fonde un monastère sous la protection de saint Léonce, évêque de Fréjus. Selon la tradition, Honorat s'installe sur l'île avec l'intention de vivre comme un ermite, mais il est rejoint par des disciples qui constituent une communauté cénobitique autour de lui 3 entre 400 et 410.
Ainsi l'île de Lérins devient un « immense monastère » dès 427, ainsi que le rapporte Jean Cassien. Honorat codifie la vie de la communauté, avec une règle dont la première rédaction, la "Règle des Quatre Pères", est la première du genre en France.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 20:49 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 21:16 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



Entrée de l'Abbaye


Durant les Ve et VIe siècles, le monastère attire des moines qui assureront sa renommée. Ainsi, saint Patrick étudie ici avant d'entreprendre l'évangélisation de l'Irlande. Maxime de Riez et Fauste de Riez sont abbés de Lérins avant de devenir évêques de Riez. Eucher de Lyon y envoie ses fils avant de rejoindre lui-même le monastère.
Saint Quenin, évêque de Vaison-la-Romaine, est également moine à Lérins au cours du VIe siècle. Saint Loup de Troyes, saint Jacques de Tarentaise ou saint Apollinaire viennent également de cette abbaye. L'abbaye fournit trois évêques du diocèse d'Arles au cours des Ve et VIe siècles : Honorat lui-même, Hilaire d'Arles et Césaire d'Arles.

En 660, avant d'être assassiné, saint Aygulphe tente d'instaurer la règle de Benoît de Nursie. Finalement à la fin du VIIe siècle, les moines l'adoptent, renonçant à la règle instaurée par Honorat. Au cours des siècles suivants, la vie monastique sur l'île est interrompue à plusieurs reprises par des raids, principalement attribuables aux Sarrasins. En effet après leurs défaites de Poitiers les Sarrazins se replient sur la Provence et prennent d'assaut l'abbaye qui est une proie riche et facile. Autour de 732, cinq cents membres de la communauté, y compris l'abbé, saint Porcaire, sont massacrés sur l'île par les envahisseurs. L'un des rares survivants, saint Elenthère rebâtit un nouveau monastère sur les ruines de l'ancien.

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 21:23 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



Le cloitre


Dans les années 978-1020, Lérins adhère à la réforme clunisienne. Le monastère bénéficie de nombreuses chartes de donation et essaime en Provence où une centaine de prieurés sont fondés. En 1047, l'île est envahie et des moines sont emmenés en captivité en Espagne.
Ils sont rachetés par l'abbé de l'abbaye Saint-Victor de Marseille, saint Ysarn. Sur l'île, des bâtiments fortifiés sont construits entre le XIe et le XIVe siècle. Un système de signalisations par des feux entre la tour du monastère fortifié et celle du Suquet est installé en 1327.

Les reliques d'Honorat sont ramenées d’Arles, en 1391. L'île devient un lieu de pèlerinage très populaire. Les écrits de Raymond Féraud, moine qui rédige une vie légendaire de Honoratus (saint Honorat), l'encourage. En 1400, l’île est pillée par des pirates génois.
Le monastère fortifié est défendu d'abord par les serviteurs. Des soldats provençaux (1437) puis français (1481) occupent les étages supérieurs des bâtiments afin d'assurer la protection des moines


_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 21:30 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



L'Abbaye


Dans les années 978-1020, Lérins adhère à la réforme clunisienne. Le monastère bénéficie de nombreuses chartes de donation et essaime en Provence où une centaine de prieurés sont fondés. En 1047, l'île est envahie et des moines sont emmenés en captivité en Espagne. Ils sont rachetés par l'abbé de l'abbaye Saint-Victor de Marseille, saint Ysarn.
Sur l'île, des bâtiments fortifiés sont construits entre le XIe et le XIVe siècle. Un système de signalisations par des feux entre la tour du monastère fortifié et celle du Suquet est installé en 1327.

Les reliques d'Honorat sont ramenées d’Arles, en 1391. L'île devient un lieu de pèlerinage très populaire. Les écrits de Raymond Féraud, moine qui rédige une vie légendaire de Honoratus (saint Honorat), l'encourage. En 1400, l’île est pillée par des pirates génois. Le monastère fortifié est défendu d'abord par les serviteurs. Des soldats provençaux (1437) puis français (1481) occupent les étages supérieurs des bâtiments afin d'assurer la protection des moines.

_________________


Dernière édition par Liliane le Ven 19 Aoû - 21:45 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 21:36 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



Moment de prière


En 1464, le monastère est soumis au régime de la commende, jusqu'en 1510, où Augustin Grimaldi, troisième abbé commendataire, se démet de la commende et réforme le monastère en le réunissant à la congrégation du Mont-Cassin. En 1514, Léon X approuve l'union de Lérins à la congrégation de Sainte-Justine de Padoue et du Mont-Cassin. En 1533, François Ier révoque cette union. En 1547 (novembre), Henri II rétablit l'association avec Sainte-Justine.

En 1635, l'île est envahie par les Espagnols et les moines sont expulsés. Pendant l'occupation, les Espagnols fortifient l'île en installant des batteries de canon sur les chapelles. Deux ans plus tard, l'île est reprise par les Français qui y laissent à demeure une importante garnison.
Après un exil à Vallauris, les moines reviennent, mais le monastère continue de souffrir des attaques espagnoles et génoises. De 1638 à 1645, l'abbaye est rattachée par volonté royale à la congrégation de Saint-Maur. En 1756, l'abbaye est unie à la Congrégation de l'ancienne observance de Cluny.

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 21:44 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



Vers 1073, l'abbé Adalbert (ou Aldebert) II commence la construction d'une Tour fortifiée devant servir de refuge aux moines face aux attaques répétées de l'île.
Il est probablement aussi à l'initiative de la construction de la tour du Suquet (Cannes). D'autres aménagements viennent s'ajouter à la tour initiale, dont deux cloîtres superposés au XVe siècle. Le sous-sol, excavé aux XIIe et XIIIe siècles, cache des grandes caves servant aux réserves de nourriture des moines, ainsi qu'un moulin à huile et un four à pain.
Le premier niveau est consacré au travail et à la vie commune. Le premier cloître, dit « cloître du travail », est construit autour d’une cour intégrant une citerne. La plupart de ses colonnes viennent de monuments romains.
Le deuxième niveau est consacré à la prière. Le deuxième cloître, dit « cloître de la prière », comporte douze colonnes octogonales en marbre. Il donne accès à trois chapelles, dont la « chapelle Sainte-Croix » du XIVe siècle.
Les niveaux supérieurs sont réservés aux soldats qui assurent la protection du monastère : salle de garnison et terrasses de signalisation et de défense. Mais étant donné sa taille (il constitué de quatre-vingt-six pièces et des quatre chapelles plus deux citernes), le monastère ne fut jamais totalement protégé.

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 21:51 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



Vue aérienne

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 21:53 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



Cloitre du Monastère fortifié.



_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 22:05 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant



Chapelle de la Trinité


Sept chapelles sont disséminées sur l'île. Elles servent, au Moyen Âge, de stations lors du pèlerinage se déroulant de l'Ascension à la Pentecôte

Chapelle de la Trinité, construite probablement au IXe ou Xe siècle, est située au sud-est de l'île. Elle témoigne de la grande dévotion des moines à la Trinité. Lorsque les Espagnols prennent l'île en 1635, ils construisent sur le toit de la chapelle une batterie de canons.


_________________


Revenir en haut
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 11 461
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Sam 20 Aoû - 08:43 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant

Joli site que j'ai visité lorsque je vivais dans le sud de la France.
_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 743
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Sam 20 Aoû - 16:07 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins Répondre en citant

Je l'ai visité aussi, ainsi que l'ile Sainte Marguerite lorsque j'allais en vacances à la Ciotat.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:05 (2016)    Sujet du message: L’abbaye de Lérins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> Le Royaume spirituel. -> Les abbayes cistercienne. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS