Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Anselme de Cantorbéry 1033-1109.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> Le Royaume spirituel. -> Religieux, Théologiens et Philosophes.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 11 461
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 18:04 (2016)    Sujet du message: Anselme de Cantorbéry 1033-1109. Répondre en citant



Saint Anselme de Cantorbéry, est un moine bénédictin né à Aoste (Italie) en 1033 et mort à Cantorbéry le 21 avril 1109.
Appelé également Anselme d'Aoste à cause de sa naissance valdôtaine, il est plus connu sous le nom d'Anselme du Bec, en raison de son appartenance en tant que moine bénédictin à l'abbaye du Bec en Normandie.
Canonisé en 1494, saint Anselme est proclamé docteur de l'Église en 1720 par Clément XI.

Il est regardé par d'aucuns, essentiellement à travers son Monologion et son Proslogion, comme le fondateur de la théologie scolastique.
Suivant son principe directeur de la Fides quaerens intellectum, il inaugure au sein de l'Église une recherche de conciliation entre foi en Dieu et raison humaine qu'exacerbera à la génération suivante Abélard et qui se résoudra dans le thomisme.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 18:04 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 11 461
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 18:12 (2016)    Sujet du message: Anselme de Cantorbéry 1033-1109. Répondre en citant

Enseignant du Bec (1060-1078)
En 1060, après une hésitation sur sa vocation, il suit le conseil qu'il a sollicité de Maurille, archevêque de Rouen. Il renonce à se faire ermite et choisit de devenir moine de la toute nouvelle abbaye du Bec, préférée à son aînée, l'abbaye de Cluny. L'abbaye du Bec possède en effet toutes les traductions des auteurs de l'Antiquité élaborées par Boèce. Tout en prenant en charge l'enseignement de la grammaire dispensé à ses condisciples, il achève son trivium en étudiant la dialectique et la rhétorique sous la direction du savant prieur Lanfranc, et au côté d'Yves de Chartres.

Lanfranc nommé abbé de Saint-Étienne de Caen en 1063, Anselme devient à son tour prieur du Bec. Des élèves accourent de toute la Chrétienté, dont Anselme de Laon.
En 1076, il synthétise son cycle d'enseignement par un traité de dialectique appliqué à la théologie, le Monologion de Divinitatis, démonstration d'élégance dans le maniement de la technique du raisonnement, à la fois délié et pertinent. Il le complète l'année suivante d'un « Supplément », le Proslogion seu Alloquium de Dei existentia, dans lequel il utilise les arguments non plus de l'exégèse, c'est-à-dire l'autorité des textes et de la Révélation, mais ceux de la logique pour traiter la question de l'existence de Dieu. En effet, l'influence scientifique d'Aristote sur Anselme ne fait aucun doute : il emprunte en particulier au philosophe grec le concept de nécessité qui devient une notion fondamentale de sa théologie rationnelle.
Dirigeant du Bec (1079-1091)
À la mort d'Herluin, le 26 août 1078, Anselme est élu pour le remplacer au poste d'abbé du Bec. Foulque, abbé de Saint-Pierre-sur-Dives, à qui il a demandé s'il doit obtempérer, l'engage à accepter la charge. La crosse lui est remise par Guillaume le Conquérant1 et il reçoit la bénédiction de Gilbert Fitz Osbern, évêque d'Évreux, le 22 février 1079.

L'année suivante, Anselme fonde un prieuré à Conflans-Sainte-Honorine, face à la France dont le territoire occupé jusqu'à Auteuil à la suite de la conquête du Mans, en 1060, connaît plusieurs révoltes. En 1082, il y préside à la translation des reliques d'Honorine de Graville. Il souscrit en 1080 et 1082 la confirmation de fondation de l'abbaye de Troarn par Guillaume le Conquérant.

C'est au cours de ces années 1080 qu'il rédige plusieurs de ses dialogues. Entre 1090 et 1092, durant la guerre de succession de Normandie qui suit la mort de Guillaume le Conquérant, il s'attache à combattre par écrit les théories nominalistes de Roscelin de Compiègne sur la Trinité.
Mission dans les Marches galloises (1092)
En 1092, Hugues le Loup, vicomte d'Avranches possessioné de l'honneur de Cestre depuis la fin de la conquête, désireux de reconstruire l'abbaye de Saint Werburgh rasée deux ans plus tôt, invite l'abbé du Bec à le rejoindre dans sa capitale outre manche.
Le comte s'est vu ravir par son cousin et compagnon d'armes Robert de Rhuddlan (en) le territoire du Gwynedd perdu par l'usurpateur Gruffydd ap Cynan. Reste posée la question de la réorganisation de l'Église galloise, et à travers elle, celle du contrôle de la population. Dans cet objectif, le modèle de la paroisse, organisée territorialement autour d'un curé, contrôlée hiérarchiquement par un évêque diocésain, organisation nouvelle dans les pays d'habitat dispersé que la réforme grégorienne propose de systématiser et que défend Anselme, s'offre comme un outil plus efficace que le système rémanent des abbés itinérants propres à l'Église celtique.

Après quatre mois de mission à Chester, Anselme est retenu de ce côté-ci de la Manche par le roi Guillaume le Roux, qui prépare une campagne contre le Gwent, le Brycheiniog et le Deheubarth.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 11 461
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 18:16 (2016)    Sujet du message: Anselme de Cantorbéry 1033-1109. Répondre en citant

Anselme retrouve pour la deuxième fois la chaire de Saint Augustin en septembre 1106. Gérard consent à reconnaître son allégeance à Anselme au concile de Westminster de 1107 qui entérine les compromis de Laigle et du Bec, mais uniquement pour l'évêché de Hereford, tout en refusant de l'acter par écrit.

Au terme de son mandat, Anselme n'a pas réussi à imposer le rapprochement de l'Angleterre avec la papauté voulu par la réforme grégorienne.
Ce rapprochement ne se fait pas non plus avec l'Empire, installé dans une durable lutte entre guelfes et gibelins née avec l'excommunication d'Henri IV soutenu par l'antipape Clément III puis celle de son fils Henri V en 1111.
Amorcé par la levée de l'excommunication du roi Philippe en 1104, consolidé par Suger, exacerbé par l'assassinat de Thomas Beckett, il se fait avec la France, « fille aînée de l'Église », et se confirmera lors de la lutte entre capétiens et plantagenêts puis par le transfert de la papauté à Avignon.

Sur son lit de mort, Anselme en est encore à anathémiser l'archevêque d'York impétrant, Thomas II, qui refuse, malgré l'entremise de Robert de Meulan, de reconnaître la suprématie de Cantorbéry.
Il meurt à Canterbury le 21 avril 1109, à l'aube du mercredi saint, sceptique quant à la relève des disciples qui l'entourent, et est inhumé dans la cathédrale.
Sa canonisation est proposée en 1163 au concile de Tours par Thomas Beckett recevant le pallium du pape Alexandre III.


_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 726
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 08:22 (2016)    Sujet du message: Anselme de Cantorbéry 1033-1109. Répondre en citant


_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:22 (2016)    Sujet du message: Anselme de Cantorbéry 1033-1109.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> Le Royaume spirituel. -> Religieux, Théologiens et Philosophes. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS