Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le château de Nieul.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Patrimoine du Royaume -> Châteaux & Forteresses. -> Forteresses de la Saintonge.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 063
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 14:41 (2016)    Sujet du message: Le château de Nieul. Répondre en citant




Jeanne de Parthenay hérite de la terre de Nieul en 1370, et c'est son mari, Jehan Chaudrier, un ancêtre de Ronsard, qui construit ce château fort.
C'est ce même Jehan Chaudrier, maire de La Rochelle, qui est célèbre pour avoir délivré la ville des Anglais grâce à une ruse.
En 1573 et 1574 le culte protestant y est célébré.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Sep - 14:41 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 063
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 14:43 (2016)    Sujet du message: Le château de Nieul. Répondre en citant



Le château est entouré de douves sèches qui étaient munies de deux ponts-levis.

Il présente une enceinte polygonale irrégulière aux murs à contreforts en saillie à l'angle des courtines, qui font penser à l'architecture militaire des XIIIe siècle et XIVe siècle. Les courtines qui sont hautes de plus de 12 mètres étaient couronnées d'un chemin de ronde qui est toujours présent sur la façade des deux tours carrées.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Le Téméraire
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 2 553
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Dim 2 Oct - 11:50 (2016)    Sujet du message: Le château de Nieul. Répondre en citant

:roi
_________________
« L'adversité rend sage. »


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 311
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 11:02 (2016)    Sujet du message: Le château de Nieul. Répondre en citant

ARCHITECTURE

Le château se présente comme une enceinte hexagonale irrégulière : courtines de 12 à 14 m de hauteur, percées d'archères, couronnées d'un chemin de ronde qui ne subsiste que sur la façade, et flanquées de tours carrées. Il est cerné de douves sèches dont on peut penser qu'elles pouvaient être alimentées à l'époque par le ruisseau tout proche.

Au sud, accolées à la muraille, les ruines d'une importante tour carrée, mises à jour en 1993, laissent supposer à cet emplacement l'existence d'un donjon primitif. Ce donjon, dont on a retrouvé les soubassements, ne s'est pas effondré mais a été arasé proprement. Le logis seigneurial, lui, a dû s'effondrer, le propriétaire ayant retrouvé de nombreuses tuiles et, sous ce logis, on trouve un cachot. On accède au château par une avancée en pierres sur laquelle prennent appui deux pont-levis, l'un défend la grande porte ogivale, l'autre mène à la poterne (belle coupole hémisphérique). Logis meubléDans la vaste cour intérieure, adossés à la muraille d'enceinte, s'organisaient logis et communs. Trois tours d'escaliers conduisaient aux étages, l'une parfaitement conservée, l'autre en partie restaurée, la troisième ne subsistant que dans sa partie souterraine conduisant à de très belles salles voûtées de 8 et 20 m de longueur sur 6,60 m de large.

Le logis, sobrement meublé, tente de recréer une atmosphère médiévale avec ici et là quelques touches "Renaissance" : coffre, crédence et chaises à fenestrages gothiques, cathèdres, tableaux du XVIème etc... Bien que l'architecture du monument soit toute militaire et que sa date de construction le situe dans une époque troublée, aucun fait de guerre notable ne paraît s'y être déroulé. Les documents retrouvés le décrivent comme totalement ruiné dès le début du XIXème siècle et il semble probable qu'à la fin du XVIIème, les seigneurs de Nieul, maîtres d'autres fiefs, aient dédaigné l'inconfort de ces lieux austères pour l'agrément de logis plus riants.

Lors des différents travaux, une glacière a été mise à jour. Les salles voûtées qui ont été restaurées sont probablement postérieures à la construction du donjon arasé car on y trouve des meurtrières d'aération qui donnent sur l'extérieur, alors qu'elles se trouvent juste derrière le mur du donjon originel. Donc ces aérations ne pouvaient pas exister quand le donjon était debout. Le propriétaire a reconstruit la muraille de façon à soutenir les caves qui menaçaient de s'effondrer.

_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:31 (2017)    Sujet du message: Le château de Nieul.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Patrimoine du Royaume -> Châteaux & Forteresses. -> Forteresses de la Saintonge. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS