Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

le château de Roquemartine
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Patrimoine du Royaume -> Châteaux & Forteresses. -> Forteresses du Comté de Provence.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 726
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 09:49 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant



Roquemartine est le nom d'un ancien castrum situé sur la commune d'Eyguières (Bouches-du-Rhône). Son château en ruine, appelé « castellas de Roquemartine » ou « château de la Reine Jeanne », date des XIIe et XIIIe siècles.
Il appartenait à la famille d'Albe ou d'Aube. D'aspect extérieur, le château de Roquemartine rappelle le château des Baux. Il se dresse au sommet de hautes falaises dénudées dont les pentes herbeuses sont fréquentés par des troupeaux de moutons. En contrebas du château se trouve l'église Saint-Sauveur, qui fut autrefois l'église paroissiale du bourg de Roquemartine et qui fut rattachée à la commune d'Eyguières en 1805.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 09:49 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 726
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 09:56 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant



L'ensemble que constituent le château et l'église forme un paysage original perché sur un éperon qui domine la plaine de Roquemartine.
Le castrum de Roca Martina apparaît dans les textes à la fin du XIe siècle (vers 1096) lorsque ses seigneurs — Raimond, Gérald et Pons — vendent leur part de dîme à l’abbaye Saint-Victor de Marseille, pour financer leur participation à la première croisade.

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 726
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 10:00 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant



Au milieu du XIIe siècle (entre 1147 et 1162) Raimond Catel cède Roquemartine à Hugues Sacristain.
La petite-fille de ce dernier — Porceleta — au début du XIIIe siècle, l’apporte en dot à Peire de Lambesc. À son décès (1221), ses enfants et petits-enfants héritent de la place. L’année suivante, les armées de Raimond Bérenger V, en pleine reconquête du comté de Provence détruisent le castrum.
La place et son péage (Roquemartine contrôlait l’un des principaux passages entre la vallée de la Durance et le sud des Alpilles) sont confiés à un fidèle du comte : Albe (ou Albeta) de Tarascon. Ses droits lui seront confirmés en décembre 1237.
C’est à cette famille que l’on doit le château que nous connaissons aujourd’hui (milieu du XIIIe siècle pour J.P. Nibodeau, milieu XIVe siècle pour D. Dieltiens et seconde moitié du XVe siècle pour J. Mesqui).

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 726
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 10:05 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant



En juillet 1384, "les Tuchins" d’Étienne Augier dit Ferrugat prennent, sans difficulté, le château. Cinq ans plus tard, Raimond Roger de Beaufort, vicomte de Turenne) en conflit avec la papauté avignonnaise et le comté de Provence s’empare des Baux et de Roquemartine (après l’avoir incendié). Malgré plusieurs sièges et tentatives de reprise par les milices des États Pontificaux, c’est le maréchal Boucicaut en 1399 qui libère la place en achetant ses défenseurs.
Le château fortement endommagé fait l’objet de campagnes de restauration et de modernisation : chapelle construite au XVe siècle, fenêtre à meneaux à la fin du XVe, cheminée du logis ouest, canonnière du bâtiment sud.

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 726
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 10:08 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant



Au début du XVIIe siècle le castellas est abandonné au profit du nouveau château de Roquemartine, bâti en plaine.

Élevé en marquisat en 1672, ce domaine appartient aux descendants qui occupent la demeure seigneuriale dans la plaine.

_________________


Revenir en haut
Liliane
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2013
Messages: 4 726
Localisation: val d'oise

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 10:17 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant



Les logis, bâtis en pierre de calcaire jaune ornée de bossages tabulaires, sont remarquables. Le mur « bouclier » oriental est également saisissant.


Aux vues de ses qualités architecturales, le castellas de Roquemartine, mériterait une bien meilleure mise en valeur qu’aujourd’hui.
Des travaux de sauvegarde permettraient aux logis fortement dégradés - angle nord-ouest effondré, fenêtre à meneaux quasi disparue, voûtes fragilisées - de ne pas « disparaître » d’ici vingt à trente ans.....

_________________


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 18:15 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

Les logis, bâtis en pierre de calcaire jaune ornée de bossages tabulaires, sont remarquables. Merci pour ces informations sur ce château dame Liliane. Je dois avoir des renseignements aussi sur ce château, je les mettrai quand j'aurai un moment.
_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:11 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

Le château forme un carré d’environ 20 m de côté. Il se compose de deux logis à angle droit -côtés nord et ouest- et d’une cour délimitée à l’est par un épais mur d’enceinte (2,25 m d’épaisseur) à base talutée. Une tour quadrangulaire, légèrement débordante, fait la jonction entre le logis nord et le mur d’enceinte oriental.

Il reste, au sud du logis ouest, les arrachements d’un petit bâtiment et au bout du mur d’enceinte, une étroite tour en fer à cheval ayant abritée la chapelle castrale. Au pied de cette tour se développe, à flanc de rocher, un long bâtiment à trois niveaux.

Le logis occidental s’ouvre par une belle porte surmontée d’un arc en plein cintre à longs claveaux moulurés. Une fois franchie, on découvre une salle voûtée en berceau brisé, rythmé par trois arcs doubleaux (10 m x 5 m). On peut y noter un grand placard sous arc plein cintre (mur nord), une vaste cheminée (mur est), une fenêtre à coussièges et sa cheminée à « l’étage » et la fenêtre à meneaux fortement dégradée (mur sud). Un plancher (aujourd’hui disparu), posé sur le bandeau du départ de voûte, séparait la salle en deux « étages ».

Le logis nord se compose, à l’ouest, d’une citerne surmontée d’une salle carrée (4,60 m de côté) voûtée d’ogives. Une latrine à encorbellement prenait place sur son mur ouest. Faute d’entretien, l’angle nord-ouest et la voûte de cette salle se sont effondrés dans les années 1990. Au centre, deux salles superposées complètent ce logis. Le « cellier » est voûté en berceau mais son voutement n’est pas d’origine (plancher reposant sur des arcs doubleaux). La grande salle de l’étage (11 m x 4,70 m) est couverte de deux belles croisées d’ogives aux clefs sculptées de fleurs. Deux fenêtres à coussièges percent son mur nord. Des trous de boulins (portant les poutres soutenant un plancher) témoignent, comme pour la salle précédente, d’une division de celle-ci en deux étages Une étroite porte à l’est débouche dans la petite salle (1,80 m x 1,70 m) de la tour d’angle (18 m de haut, murs épais de 2,50 m). Celle-ci est munie d’une latrine à fosse et de deux petites baies (dont une est bouchée).



Le bâtiment, occupant l’espace sud du château, se développe sur trois étages ; son rez-de-chaussée étant voûté. A noter à l’angle, l’archère à croix pâtée « modernisée » en canonnière et les différentes ouvertures à l’encadrement en tuf.

_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:19 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

Au centre, la tour « de la chapelle » avec à gauche, une partie du logis ouest et à droite, le mur d’enceinte oriental et la « tour d’angle ». Au premier plan, le départ de voûte du rez-de-chausse du grand bâtiment sud.


_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:24 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

C’est peut être la construction d’un bâtiment, en appui sur le mur oriental primitif (épais de 0,95 m), qui obligea les bâtisseurs à renforcer ce mur par une courtine à bossage (épais d’1,30 m). On remarque que cette dernière n’est pas liée à la tour nord-est... Le mur de la tour est percé par deux baies dont la première (munie d’une grille extérieure) a été bouchée. La seconde, dont l’encadrement est en calcaire blanc, avait un linteau orné d’un réseau trilobé visible en 1969.


_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:28 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

Les enceintes défensives, vue de la terrasse située au pied des logis. Celle du fond conserve une partie de ses créneaux et de son chemin de ronde. L’entrée du château prenait place à l’extrémité gauche du mur situé sur la droite de la photo.


_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:30 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

Les logis vus du nord. Le mur effondré permet de voir, un départ de voûte et le couloir mural menant aux latrines. On remarque également les différents murs d’enceintes épousant parfaitement le relief du rocher.


_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:33 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

Les faces sud et est du logis occidental. La fenêtre à meneaux (dont seul le côté gauche subsiste) était encore au deux tiers « debout » en 1998. La face orientale comporte les restes d’une entrée (à l’angle) et des trous de boulins ayant porté les structures de bâtiments légers occupant la cour.


_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:35 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

L’intérieur du logis ouest avec au fond, le grand placard sous arc plein cintre, la grande cheminée aux piédroits moulurés et entre les deux, la porte d’accès vu sur le cliché précédent.


_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
chevalier du Temple
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2012
Messages: 3 247
Localisation: Haute-Normandie

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 22:38 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine Répondre en citant

L’intérieur sud du logis avec les restes de la fenêtre à meneaux et au-dessus une fenêtre à coussièges et une cheminée.


_________________
Par la Croix et l'Epée au Service de Notre-Dame


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:24 (2016)    Sujet du message: le château de Roquemartine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Patrimoine du Royaume -> Châteaux & Forteresses. -> Forteresses du Comté de Provence. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS