Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Assyrie un cèdre du Liban.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> L'Ancien Testament. -> Les Paraboles dans l'Ancien Testament.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 11 461
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Mar 15 Nov - 09:08 (2016)    Sujet du message: L'Assyrie un cèdre du Liban. Répondre en citant

L'Assyrie un cèdre du Liban est une parabole de l'Ancien Testament.
Elle est citée dans le livre d'Ézechiel. Elle parle de l'intelligence qui doit suivre les Lois de Dieu pour ne pas sombrer.
Livre d'Ézechiel, chapitre 31, versets 1 à 12:
« La onzième année, le premier jour du troisième mois, la parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots: Fils de l'homme, dis à Pharaon, roi d'Égypte, et à sa multitude: A qui ressembles-tu dans ta grandeur? Voici, l'Assyrie était un cèdre du Liban; Ses branches étaient belles, Son feuillage était touffu, sa tige élevée, Et sa cime s'élançait au milieu d'épais rameaux. Les eaux l'avaient fait croître, L'abîme l'avait fait pousser en hauteur; Des fleuves coulaient autour du lieu où il était planté, Et envoyaient leurs canaux à tous les arbres des champs. C'est pourquoi sa tige s'élevait au-dessus de tous les arbres des champs, Ses branches avaient multiplié, ses rameaux s'étendaient, Par l'abondance des eaux qui l'avaient fait pousser. Tous les oiseaux du ciel nichaient dans ses branches, Toutes les bêtes des champs faisaient leurs petits sous ses rameaux, Et de nombreuses nations habitaient toutes à son ombre. Il était beau par sa grandeur, par l'étendue de ses branches, Car ses racines plongeaient dans des eaux abondantes. Les cèdres du jardin de Dieu ne le surpassaient point, Les cyprès n'égalaient point ses branches, Et les platanes n'étaient point comme ses rameaux; Aucun arbre du jardin de Dieu ne lui était comparable en beauté. Je l'avais embelli par la multitude de ses branches, Et tous les arbres d'Éden, dans le jardin de Dieu, lui portaient envie. C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Parce qu'il avait une tige élevée, Parce qu'il lançait sa cime au milieu d'épais rameaux, Et que son cœur était fier de sa hauteur, Je l'ai livré entre les mains du héros des nations, Qui le traitera selon sa méchanceté; je l'ai chassé. Des étrangers, les plus violents des peuples, l'ont abattu et rejeté; Ses branches sont tombées dans les montagnes et dans toutes les vallées. Ses rameaux se sont brisés dans tous les ravins du pays; Et tous les peuples de la terre se sont retirés de son ombre, Et l'ont abandonné. »

Interprétation chrétienne.

Cette parabole parle de l'orgueil qui ne doit pas s'allier à l'intelligence ; au contraire, l'intelligence doit rester alliée aux vertus prônées par Yahweh afin de rester dans les pas de la bonté, de la charité, explique Edward Mitchell. Historiquement, rappelle le théologien, cette parabole fait référence à l'Assyrie qui est tombée parce qu'intelligente mais perfide, sans foi ni loi ; la prophétie était alors un avertissement pour l'Égypte. Cependant, l'image développée par ce texte est valable pour tout humain, et même toute Église ajoute Edward Mitchell. L'arbre fait référence à la grandeur, l'eau aux vérités naturelles. Et le pasteur de citer le Deutéronome : « Souviens-toi au contraire que c'est l’Éternel ton Dieu qui te donne la force de parvenir à la prospérité », et le Psaume 1 (versets 3-4), en parlant de l'humain qui suit les préceptes divins : « Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu'il fait lui réussit. Il n'en est pas ainsi des méchants : Ils sont comme la paille que le vent dissipe. » .


Source: Ma Bible Louis Segond 1910.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Nov - 09:08 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de DIEU. -> L'Ancien Testament. -> Les Paraboles dans l'Ancien Testament. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS