Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Édit de janvier 1562.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Les Souverains du royaume de France -> Fondements du Royaume de France. -> Les édits de pacification en France
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 11 461
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 09:56 (2016)    Sujet du message: L'Édit de janvier 1562. Répondre en citant

Le 17 janvier 1562, Catherine de Médicis fait signer au roi Charles IX, alors âgé de 12 ans, l’édit de Janvier, ou édit de tolérance de Saint-Germain qui reconnaît officiellement aux protestants le droit de s'assembler pour leur culte dans les faubourgs des villes et à la campagne.
Dans un contexte très tendu où chaque camp, catholique comme protestant se prépare à l'affrontement, cet édit montre le désir de conciliation de la régente et de son chancelier.

Le texte a été préparé par la mère du jeune roi, Catherine de Médicis, régente du royaume, assistée du chancelier Michel de L'Hospital.
Il marque, après la période de répression du règne de Henri II et l'échec du colloque de Poissy, et des Conférences de Saint-Germain un revirement dans la politique royale à l'égard des réformés. Il est un signe de tolérance de la part de Catherine de Médicis, mais limitée et provisoire.
Dans une lettre écrite le 16 février, la reine déplore la « dureté et obstination des uns et des autres, qui ont plutôt combattu pour ne se laisser vaincre, que disputé et conféré pour se soumettre à la vérité et à la raison ». La reine est en effet dans l'attente d'une décision du concile de Trente.
Dans ce texte, le jeune roi permet aux protestants de célébrer le culte à l'extérieur des villes fortifiées ainsi que de tenir des assemblées dans les maisons privées à l'intérieur de ces mêmes villes. Les protestants doivent en échange renoncer aux lieux de culte dont ils s’étaient emparés.
La création de consistoires et la réunion de synodes sont autorisés.
Les pasteurs sont reconnus mais doivent prêter serment aux autorités civiles.
Le lendemain, le concile de Trente reprend. L'opinion générale est que les pères conciliaires durcissent leurs positions face aux protestants.
Le Parlement de Paris, très catholique, refuse d'enregistrer l'édit de Janvier.
Les protestants refusent dans la plupart des cas, et principalement dans le midi de rendre les lieux de cultes qu'ils occupaient. Ils préfèrent détruire les églises et les chapelles. Ils pratiquent le "vandalisme pédagogique" consistant à détruire les images et les croix pour faire remarquer que Dieu reste muet devant ce que les catholiques considèrent comme un sacrilège.
Le 1er mars 1562, le duc François de Guise et ses hommes perpètrent le massacre de Wassy, en Champagne, surprenant 200 protestants en train d'écouter un prêche dans une grange, à l'intérieur de la ville close et dans des conditions donc illégales. Sur son ordre, la troupe massacre les protestants.
On compte une soixantaine de morts et une centaine de blessés. C'est le début des guerres de religion. Elles dureront plus de trente ans.
Pour les protestants, l'édit de janvier 1562 a toujours été considéré comme un modèle, une référence, lors des négociations qui ont eu lieu par la suite entre eux et le pouvoir royal quand il a fallu négocier de nouveaux édits.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 09:56 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Téméraire
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 2 120
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Sam 26 Nov - 17:00 (2016)    Sujet du message: L'Édit de janvier 1562. Répondre en citant


_________________
« L'adversité rend sage. »


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:06 (2016)    Sujet du message: L'Édit de janvier 1562.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Les Souverains du royaume de France -> Fondements du Royaume de France. -> Les édits de pacification en France Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS