Le royaume de France médiéval Index du Forum Le royaume de France médiéval
La naissance du royaume de France depuis Hugues Capet, Xè au XVè siècle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Philippe d'Orléans (1838-1894).

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de France de 1815 à 1848. -> Une Monarchie constitutionnelle -> La Monarchie de Juillet (1830-1848) -> La Chambre des pairs.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean-Pierre
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2012
Messages: 12 759
Localisation: Ville d'Avray

MessagePosté le: Mar 9 Jan - 09:02 (2018)    Sujet du message: Philippe d'Orléans (1838-1894). Répondre en citant



Louis Philippe Albert d'Orléans (Paris, 24 août 1838 — Stowe House, 8 septembre 1894), comte de Paris, est le dernier prince royal de France, de 1842 à 1848

.
Prétendant orléaniste au trône de France de 1848 à 1883 sous le nom de Louis-Philippe II, puis de 1883 à 1894 sous celui de Philippe VII, c’est également un écrivain et un combattant de la guerre de Sécession.
À sa naissance, le prince Philippe incarne la vitalité de la maison d’Orléans et reçoit le titre de comte de Paris de son grand-père, le roi des Français Louis-Philippe Ier. Quatre ans plus tard, en 1842, l’enfant perd son père, Ferdinand-Philippe d'Orléans, et devient donc l’héritier de la monarchie de Juillet. Or, le tout nouveau prince royal est trop jeune pour représenter la stabilité et pour rassurer les opposants à la politique de son grand-père. Par conséquent, lorsque éclate la révolution de 1848, sa famille est incapable de le faire proclamer roi des Français et la Deuxième République se met en place. Commence alors une longue période d’exil qui dure jusqu’en 1871 et durant laquelle le prétendant orléaniste trompe difficilement son ennui.
Au début des années 1860, Philippe d’Orléans se rend aux États-Unis pour s’engager dans la guerre de Sécession et, de cette expérience, il ramène une Histoire de la Guerre civile en Amérique.
Après la chute du Second Empire en 1870, le comte de Paris regagne la France et s’investit dans la vie politique. Afin de renforcer les partisans d’une nouvelle restauration monarchique, il accepte de reconnaître le « comte de Chambordc » comme chef de la maison de France en 1873. Cependant, l’intransigeance du petit-fils de Charles X vis-à-vis du drapeau blanc et l’intransigeance du petit-fils de Louis-Philippe Ier vis-à-vis du drapeau tricolore rendent impossible le retour de la monarchie et le comte de Paris doit se contenter d’attendre la mort de son cousin pour reprendre un rôle politique important.
De 1873 jusqu'à la mort du « comte de Chambord », le comte de Paris est l'héritier de celui-ci.
En 1883, le « comte de Chambord » trouve finalement la mort et la majorité des monarchistes se rallie au comte de Paris, bien que certains décident finalement, comme la « comtesse de Chambord », de reconnaître la branche espagnole d’Anjou issue de la maison de Bourbon comme famille royale légitime. Après la mort du « comte de Chambord », la République a eu largement le temps de se renforcer et le prétendant ne parvient pas à prendre le pouvoir.
En 1886, le vote d’une nouvelle loi d’exil contraint le comte de Paris et sa famille à quitter le territoire national mais le prince continue à essayer d’intervenir dans les affaires de la France malgré son départ. À chaque crise que connaît le pays, et particulièrement lors de l’affaire Boulanger et du scandale de Panama, le chef des Orléans espère pouvoir monter sur le trône. Néanmoins, chaque espoir de restauration est suivi d’une nouvelle déception et le comte de Paris meurt en exil au Royaume-Uni sans avoir eu l’occasion de réaliser son rêve.

_________________
« En politique, il faut suivre le droit chemin ; on est sûr de n'y rencontrer personne »
Otto von Bismarck.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Jan - 09:02 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Téméraire
Membres actifs

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 3 025
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Dim 14 Jan - 20:29 (2018)    Sujet du message: Philippe d'Orléans (1838-1894). Répondre en citant


_________________
« L'adversité rend sage. »


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:44 (2018)    Sujet du message: Philippe d'Orléans (1838-1894).

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le royaume de France médiéval Index du Forum -> Le Royaume de France de 1815 à 1848. -> Une Monarchie constitutionnelle -> La Monarchie de Juillet (1830-1848) -> La Chambre des pairs. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Desing (BlueBoard) by © AlyotiS